Naissance d’un parent

Chers amis,

Chaque enfant qui naît, ce sont deux parents qui sont mis au monde.

Et même si ces deux parents n’en sont pas à leur premier coup, il n’empêche : un enfant étant unique, c’est à chaque fois qu’il faut renaître comme mère, comme père.

Voilà donc un livre d’une actualité, non pas brûlante comme certaines autres, mais simplement chaleureuse.

Il est illustré par Emilie Angebault et édité par une petite maison que j’ai plaisir à soutenir.

S’il vous intéresse, ou si cela vous intéresse de lui donner son plein envol par votre propre plume, vous le trouverez à l’adresse ci-dessous (ou chez bon nombre de bons libraires).

Pour tout contact-presse, vous pouvez écrire à anne@feuillesdementhe.fr

Je vous souhaite une bonne année,

Martin Steffens (philosophe)


Naissance d’un parent. Vivre et grandir avec les enfants.

de Martin STEFFENS et Emilie ANGEBAULT.

Le philosophe exprime les défis auxquels ce nouveau-venu nous invite en s’invitant dans notre vie. Les illustrations disent combien l’enfantement à la vie de parent se fait par esquisses…

« Devenir parent, c’est tout à coup prendre la mesure de sa vie. C’est comprendre que, cette vie, reçue le jour de ma naissance, je l’ai jugée belle au point de vouloir la donner, la transmettre, la partager. Mais être parent, c’est plus profondément perdre la mesure de sa vie : c’est accepter que la mesure de ma vie ne soit plus celle que j’ai choisie. C’est consentir à y mettre ces petits êtres qui, en grandissant, viendront élargir ma vie. Nous voilà grandis d’être gardiens d’un plus petit que soi. »