Guérir spirituellement

Guérir spirituellement

Seigneur, guéris-moi, Seigneur, sauve-moi !
Je suis souvent bouleversé quand je rencontre des croyants fervents être terrassés par une maladie incurable, un cancer, et « perdre la foi ». La maladie semble balayer toute leur espérance et ils se retrouvent seuls, dans une solitude oppressante, incapables de se tourner vers Dieu ou vers les autres. Comme Tobie, ils sont « plongés dans l’obscurité, comme les morts qui ne contemplent plus la lumière ».

Le chemin lumineux où ils suivaient le Christ avec joie et détermination est plongé dans les ténèbres et ils avancent maintenant à tâtons, errant dans la nuit. La personne que je suis, en bonne santé, se retrouve bien souvent incapable de les aider, de les conduire sur les chemins du repos. Ma prière paraît bien faible face à l’abîme de leur désespoir et de leur souffrance.

Avec l’aide de Dieu, de sa grâce, il faut tenter de percer cette coquille de ténèbres pour que la lumière entre à nouveau et que le Seigneur puisse guérir ce cœur malade. L’ange Raphaël — « celui qui guérit » en hébreu — est cette figure de Dieu qui redonne confiance et aide à guérir, de ce Dieu qui se fait mon compagnon de route, qui connaît tous les chemins, toutes les pistes jusqu’à sa maison.

Cette guérison profonde, intérieure, n’est peut-être pas la guérison physique, mais bien la guérison spirituelle, la guérison profonde qui me fera entrer dans le Royaume de Dieu. Prions Dieu pour qu’Il vienne guérir les cœurs des malades, qu’Il vienne leur donner la force de reprendre la route.

Frère Olivier Catel
Couvent de Jérusalem